samedi 25 janvier 2014

Sophie et la princesse des Loups - Cathryn Constable

The Wolf Princess, Chiken House, 2012 - Éditions Gallimard Jeunesse, 2013 - folio junior (poche), 2014.

   Pour Sophie et ses amies, le voyage scolaire en Russie prend un tour inquiétant. Abandonnées dans un train, les trois jeunes filles sont recueillies par la princesse Volkonski. Leur hôtesse, fascinante et effrayante, raconte de terribles histoires de révolution, de diamants disparus et de tragédies passées. Quels lourds secrets recèle son palais délabré? Ces loups blancs que Sophie semble être la seule à voir dans la forêt sont-ils bien réels?

  Au cœur d'une Russie magique, embarquez pour un voyage de légendes et de mystères : une aventure envoûtante et romantique, l'incroyable destin de Sophie.

***

  C'était obligé : une telle couverture ne pouvait que me forcer à l'achat! Le titre, la typographie, le pouvoir d'évocation de la photographie... l'ensemble évoque presque une affiche de film et n'est justement pas sans évoquer celle de La jeune fille et les loups (mais si, regardez!). Mon attention a été particulièrement retenue par la jeune fille, dont le faciès me faisait énormément penser à la toute jeune Scarlett Johansson du temps de L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux (Oh, mais puisque je vous le dis, voyez par vous-même!). Le résumé de la quatrième de couverture ne pouvait que finir de me convaincre : Russie enneigée, palais glacé, meute de loups sauvages et secrets de famille... Miam miam! Mais qu'est ce que ça raconte, au juste?

Couvertures des diverses éditions grand format successives (souples et cartonnées) originales anglaises.
(Si la blondinette de la première couverture m'évoquait la jeune S.Johansson, ne trouvez-vous pas que celle toute à droite ressemble à Elle Fanning? ^_^)

  Orpheline depuis la mort de ses parents dans un accident de voiture, Sophie Smith vit à l'année dans un prestigieux pensionnat anglais. Bien que sans le sou et dédaignée de sa tutrice, elle bénéficie de cette scolarité grâce aux lois imposants à toutes les hautes écoles un pourcentage d'élèves provenant de milieux moins aisés et accueillis gracieusement par principe d'égalité des chances. Malgré cette opportunité, la jeune Sophie, du haut de ses 14 ans, reste bien différente de ses camarades de classe : plus simple et réservée, elle est aussi plus torturée de n'avoir de sa famille aucun souvenir, si ce ne sont quelques réminiscences floues évoquant des forêts enneigées peuplées de loups. A la suite d'un étrange concours de circonstance, la jeune fille se voit proposer par son collège un voyage scolaire en Russie, pourtant bien au-dessus de ses moyens... Saisissant l'occasion, elle s'y rend avec ses deux meilleures amies de classe Delphine et Marianne. Mais une fois sur place, alors qu'elles doivent être hébergée en famille à St Petersbourg, elles se retrouvent plus ou moins kidnappées et abandonnées au milieu de la campagne enneigée.
  Un train privé, ancien et luxueux, vient alors les cueillir pour les conduire jusqu'à la résidence de leur hôtesse: la Princesse Volkonski.Cette descendante de la famille impériale occupe un palais d'Hiver au milieu d'un lac gelé, une demeure splendide même si elle souffre des ravages du temps et des stigmates douloureux de l'Histoire. Une fois sur place, Sophie est happée par l'atmosphère poétique et mélancolique des lieux, se laisse gagner par sa magie et rattraper par la mémoire des murs. Ses rêves se font de plus en plus récurrents, une berceuses russe qu'elle ne connait pourtant de nulle part semble remonter à sa mémoire, on lui parle d'héritage et de diamants disparus... sans compter tous cette meute de loups blancs qui tourne autour du palais! Le comportement de la princesse n'est pas sans poser question, lui non plus : cette femme froide à la beauté glaciale mène un train de vie électrique, au gré de ses envies et de ses caprices, mais sans jamais quitter la solitude de son palais. Soumise à ses sautes d'humeur et son caractère lunatique parfois inquiétant, Sophie découvre peu à peu qu'elle ne la pas faite venir ici par hasard... très vite, des secrets de famille se révèlent et les querelles politiques du temps de la Révolution refont surface... Alors que l'atmosphère dans le palais de la princesse se fait de plus en plus pesante, Sophie découvre les véritable raisons de sa présence en Russie et ce qui l'unit à l'Histoire des Volkonski.

Couvertures alternatives avant l'apparence définitive de l'édition originale anglaise.

  Que vous dire de ce roman jeunesse? Notons tout d'abord l'originalité : pour une fois, ni le récit, la couverture ou les thèmes abordés ne cherchent à s'inscrire dans une quelconque vague à la mode et l'ensemble respire la fraîcheur. Particulièrement fasciné par la magie de la Russie, sa culture, son iconographie et son Histoire, je ne pouvais que me laisser tenter par cette nouveauté livresque, attirante à plus d'un titre.
  Son auteure, Katrhyn Constable, signe ici son premier roman. Elle aussi fascinée depuis son enfance par ce pays, elle ne l'a jamais visité mais s'est basée sur les nombreuses recherches accumulées au fil des années précédentes, et sur les émotions que cela lui provoquait pour faire éclore son histoire. Elle s'est ainsi imprégnée de toute une filmographie culte mettant à l'honneur la Russie, mais aussi d'images de mode ou de books d'artistes slaves pour l'aider à rédiger son intrigue et mieux en cerner les décors. Pour mieux se plonger dans cet univers, elle avait ainsi rassemblé de nombreuses photographies issues de ses recherches et les avait toutes épinglées sur un grand panneau juste au-dessus de son bureau, afin d'y être tout le temps confrontée pendant son travail de rédaction.

Couvertures de l'édition allemande, de la réédition britannique de 2015, et de l'édition poche française.

  Et aucun doute, cette mise en condition se ressent à la lecture! Car si le style est très simple et facile d'accès (Eh oui, l'éditeur recommande cet ouvrage "à partir de 9 ans", et même si la couverture le fait oublier, nous sommes bien là dans le la littérature jeunesse et non young-adult), le point fort de ce roman est sans nulle doute son atmosphère et sa forme. On baigne dans des décors fastueux de palais gelés à l'abandon (inspirés à C.Constable par le film Docteur Jivago), des paysages glacés cotonneux et hypnotiques, des réminiscences de la Révolution... le tout au rythme de chevauchées en Troïka, de voyages en train luxueux façon Orient-Express et de légendes historiques locales. En vraie passionnée, l'auteure nous transmet également un tas d'informations sur la culture russe qu'elle glisse çà et là au fil de son histoire, toujours de façon appropriée (sans oublier quelques recettes traditionnelles qui ne sont pas sans faire saliver!). Quant aux personnages, mention spéciale à la Princesse Volkonsky, charismatique et bizarre à souhait que l'on parvient sans peine à s'imaginer grâce aux nombreuses descriptions : cette beauté blanche à la psychologie instable et électrique fascine autant qu'elle intrigue et nous pousse à continuer la lecture pour mieux la cerner. Oh, et n'oublions pas la présence de cette meute de loups, leitmotiv du roman qui ajoute encore plus à l'étrangeté de l'histoire et au pouvoir addictif de ce livre!

Le panneau d'inspiration de Catrhyn Constable...

  Au croisement de La Reine des Neige, d'Anastasia et avec une construction qui m'a parfois évoqué la trame du Secret de Moonacre d'E.Goudge, Catrhyn Constable nous sert un roman fluide et virevoltant qui, sans comporter de réels éléments fantastiques, capte le lecteur par son atmosphère étrange de conte hivernal. A la fois simple et élégant, Sophie et la princesse des loups est donc une excellente lecture qui séduira le lecteur et le plongera jusqu'à l’immersion totale dans son ambiance aérienne et confinée.

 La demeure qui a inspiré le palais Volkonski à C.Constable,
l'actrice russe Barbara Brylska (sa source d'inspiration pour l'étrange princesse Volkonsky), et le château du film Dr Jivago, dont le décor lui a suggéré celui de son roman...

En bref : Un premier roman jeunesse séduisant et exotique qui nous entraine avec brio dans une Russie hypnotique. Un livre addictif à l'originalité rafraîchissante de par ses thèmes et son atmosphère, profondément enchanteurs, fastueux et un brin mélancoliques, bref, profondément slaves! A découvrir d'urgence en ces période hivernales!
***

Et pour aller plus loin...



- Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut-être:

  -Lumière, pour un roman jeunesse romanesque mêlant Histoire, philosophie et fantastique dans le décor fastueux de la Russie de la Grande Catherine.


-Quelques gourmandises littéraires issues de l'histoire:

  Tout au long de son roman, Cathryn Constable nous fait découvrir la culture russe mais aussi ses spécialité culinaires. Je vous propose de les découvrir à la rubrique "gourmandises littéraires":
 -Thé russe et ses blinis ICI.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire