dimanche 11 octobre 2015

Alice au pays de Montreuil : Introduction...


  La semaine passée, je vous ai parlé de la conférence de présentation au prochain salon du livre et de la presse jeunesse (SLPJ) de Montreuil, pour laquelle j'ai eu l'immense honneur de recevoir une invitation. Chose promise, chose due : on m'a demandé un petit compte-rendu, voici donc un retour sur ce premier aperçu du SLPJ à venir.

   Jeudi 8 octobre, rue des Abesses à Paris. Un étroit passage dans les bâtiments bordant la route ouvre sur une spacieuse cour intérieure et une imposante bâtisse évoquant un temple romain. Quelques passants s'écartent de temps à autres de la foule courant d'un métro à un autre, glissent leur tête dans la ruelle, s'assurent que l'adresse correspondent à leur invitation, puis franchissent les portes. Peu à peu, un petit troupeau de journalistes et professionnels du livre (auxquels on ajoutera deux ou trois blogueurs) sont rassemblés dans le hall. Après nous avoir remis une documentation fournie, un dossier de presse pressé (comme le lapin d'Alice) et -summum des goodies- une petite boite de bonbons "eat me", on nous fait rejoindre nos places face à la scène.


  Alors que des gravures d'Alice par J.Tenniel sont projetées au format cinémascope, la très belle Véronique Ovaldé, auteure, vient nous lire de sa voix enchanteresse et impeccablement ponctuée quelques passages d'Alice au pays des merveilles. Car pour les 150 ans de l'oeuvre de Lewis Carroll, le SLPJ 2015 prend les couleurs du Pays des Merveilles et en fait le point central de son thème "Pour de vrai, pour de faux : les modes imaginaires dans la littérature jeunesse". Un axe que la directrice du salon Sylvie Vassallo nous présente avec davantage de détails. Outre une vaste exposition mettant en avant des originaux de l’œuvre, le salon proposera de nombreuses rééditions d'ouvrages sur l'univers d'Alice et de toutes nouvelles publications spécialement conçues pour l'événement.
  
  Au-delà de ce thème majeur, S.Vassallo reprend par le menu les nombreux événements et "pépites" de l'édition 2015, et qui mettent en lumière à quel point la littérature jeunesse, loin de n'être qu'un loisir ou un passe-temps élitiste, se fait vraiment actrice du monde actuel. La preuve en est de l'événement Eux c'est nous, un livre conçu par plusieurs éditeurs réunis et une pléiade d'auteurs bénévoles qui ont écrit sur le thème des réfugiés. Destinée à être largement diffusé auprès des écoles, cette publication vise aussi à rassembler des fonds pour venir en aide aux migrants.
  Toujours dans cet esprit de dynamisme et de modernisme, le SLPJ continue d'ouvrir la littérature à tous les publics -même les plus démunis- en développant de nouvelles plateformes de diffusion mêlant habilement Social et Culturel, ou de développer de nouvelles façon d'appréhender les livres grâce au numérique.

  Si le contenu de cette conférence aura visé à transmettre le programme du salon à la presse et aux curieux de l'univers littéraire, il laisse rêveur quant aux multiples scènes et événements du salon à venir! J'aurais donc été très content de participer à cette petite cérémonie, et en remercie très chaleureusement les organisateurs et attachés de presse du salon (sans oublier un petit clin d'oeil au traiteur, dont le buffet de cloture était excellent ;) ).

Prochain rendez-vous début décembre, pour un voyage dans le terrier du lapin!...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire