vendredi 24 février 2012

Le premier jour - Marc Levy


Editions Robert Laffont, 2009 - Pocket, 2010.

Un étrange objet trouvé dans un volcan éteint va révolutionner tout ce que l'on croit savoir de la naissance du monde. Il est astrophysicien, elle est archéologue. Ensemble, ils vont vivre une aventure qui va changer le cours de leur vie et de la nôtre.







Il fut un temps où je ne jurais que par cet auteur. Je devais être en quatrième et je faisais alors la transition entre littérature jeunesse et littérature adulte lorsque je découvris Et si c'était vrai... avant d'enchaîner avec ses autres romans. J'avoue sans honte avoir passé de très bons moments même si, les ayant tous dévoré d'une traite, j'étais ensuite passé à tout autre chose (j'avais eu ma dose, en quelques sortes). J'appris ensuite que Marc Levy n'était en fait guère apprécié dans le paysage littéraire français et que ses écrits, très critiqués, étaient relégués au rang de "romans de gare". Certe l'écriture est simple et les histoires toutes en légèreté, mais on est quand même loin des romans d'Harlequin ! J'ai toujours trouvé cette critique très poussée car, aussi loin que je m'en souvienne, Marc Levy n'a jamais prétendu écrire de la grande littérature mais de simples divertissements accessibles au plus grand nombre.

Et c'est justement de divertissement que j'avais besoin ces derniers temps: éprouvé par le rythme de ma formation en alternance et par l'investissement qu'elle demande, je réalisai dernièrement que j'avais grand besoin d'un peu de légèreté, histoire de décoller un peu. Après 7 ans d'abstinence, je décidai de ré-essayer un roman de Marc Levy, ce dernier ayant au moins le mérite de se réinventer et de ne pas se répéter (alors que certains auteurs dans la même veine se rabâchent tellement que je confonds tous leurs romans). Je portai donc mon choix sur Le premier jour, dont le résumé avait piqué ma curiosité... m'évoquant presque un roman à la Barjavel!
Le site de Stonehenge, dont les secret restent encore à découvrir...

Je ressors de cette lecture très satisfait, le livre ayant rempli sa mission: pendant ma semaine de lecture, j'y ai réellement trouvé la légèreté dont j'avais besoin en ce moment, en plus d'une histoire qui, je l'avoue, m'a surpris plus d'une fois! En effet, le ton est très différent de ce que j'ai pu lire de lui jusqu'ici et Marc Levy nous entraine dans une vraie aventure, menée tambour battant par une archéologue et un astrophysicien désireux de percer les secrets de l'origine de l'homme et de l'univers. Ce roman fait à ce titre de nombreuses parenthèses culturelles, historiques, mais aussi philosophiques, montrant par là que l'auteur s'est bien documenté, ce qui apporte beaucoup d'épaisseur au roman. Les recherches effectuées par les principaux personnages les mènent peu à peu au coeur d'un complot concernant toutes les grandes nations de ce monde, avides de découvrir les secrets de l'univers. Des sites archéologiques célèbres (Stonehenge) aux artefacts mystérieuses (le disque de Nébra), Marc Levy nous fait voyager d'un pays à un autre à un rythme effréné.

Le disque de Nebra, datant d'environ 1600 ans avant J.C.

En bref, une lecture fluide, propre à la détente mais non moins intéressante et surprenante! Au point qu'il me tarde de lire la suite, La première nuit.

2 commentaires:

  1. Quand j'étais jeune, il y a fort fort longtemps, je lisais du Paul Loup Sulitzer, comme tout le monde à l'époque. Je ne le ferai plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, on fait tous des erreurs de jeunesse ^_^'

      Supprimer