mardi 2 septembre 2014

Trafic de Haut Vol (Les folles enquêtes de Phryne Fisher #2)

Flying too High (Phryne Fisher #2), Poisonned Pen Press, 1990, 2006, 2012 - Éditions de la Loupe, 2006 - Éditions 10/18, 2006.

  Avec son style inimitable, ses manières de garçonne et son charme espiègle, Phryne Fisher est devenue la coqueluche du Tout-Melbourne des années 20. La détective attitrée de la haute société locale se voit même confier coup sur coup deux nouvelles affaires : éclaircir les circonstances de la mort d'un homme dont les violentes disputes avec son fils étaient de notoriété publique, et retrouver les ravisseurs d'une petite fille avant qu'ils ne disparaissent avec la rançon. Un menu copieux et hautement dangereux, mais loin d'effrayer la plus glamour des héroïnes. Aux commandes d'un avion ou au volant de son Hispano-Suiza, en pantalon ou en robe du soir, Phryne Fisher pourchassera les coupables sans relâche, bien décidée à rentrer à temps pour sa prochaine soirée.

***

  L'an dernier, je vous avais présenté l'inégalable Phryne Fisher, détective privée libérée et affranchie du Melbourne des année 1920, l'héroïne des romans de Kerry Greenwood ainsi que de leur décapante adaptation en série télévisée, Miss Fisher enquête! (Miss Fisher Murder Mysteries) . A peine avais-je le temps de me plonger dans l'ambiance de la saison 2 inédite diffusée cet été que, déjà, elle arrivait au terme de ses 13 épisodes. Quoi, plus de musique jazzy? Plus de moteur ronronnant de tractions? Plus de tenues à plumes et à perles? Que faire pour tenir jusqu'à la diffusion de la saison 3 et se régaler encore de l'ambiance délicieusement pétillante de cet univers? 
  Je propose de ressortir du carton de secours les tomes savamment rassemblés à cet effet à la suite d'une intense recherche l'année passée!

Couvertures de l'édition originale (sublime!)
et de l'édition française grand format chez De La Loupe (hum...)

  Après un premier tome qui brillait davantage par l'extravagance de son héroïne que par la qualité de l'intrigue, ce second opus allait-il combler mes désirs de lecteur? Cette fois, Phryne s'éloigne du milieu très "roman noir" à la petite semaine des gangsters et de la drogue pour nous emmener dans celui de l'aviation alors en plein essor, nous introduisant à cet effet dans le cadre très viril de la Central Flying School. Menant tambour battant deux enquêtes sans abimer une seule de ses robes Chanel et pilotant aussi bien que ses compatriotes masculin un avion, Miss Fisher, sous la plume plus que jamais acérée et piquante de l'auteure, nous fait faire le tour du tout Melbourne mondain de l'époque. La ville revit de tout son faste d’antan au fil des cafés et dancing où le crime pullule malgré les paillettes.


Du Travellers'Club où commence le roman, au Windsor Hotel en passant par le Queenscliff Hotel 
... les décors chics et mondains du Melbourne de 1920...

  Bien meilleur que le précédent, ce tome se déguste comme un cocktail bien frappé! On se régale de l'audace de Miss Fisher et on se laisse porter par la reconstitution au détail prêt de l'ère des Roaring Twenties à travers le détails domestiques ( les premiers Water Closet intérieurs avec chasse-d'eau, l'électricité installées dans les villa, ou même les conduites de gaz pour alimenter les cuisinières à la pointe du progrès!) qui viennent égayer une intrigue trépidante. Après son absence dans le premier tiers du livre et la crainte de ne pas le revoir, on retrouve même l'inspecteur Robinson (qui s'était laissé finalement convaincre par les méthodes pourtant peu conventionnelles de la détective à la fin du tome 1!) et on se délecte de ses charmants intermèdes avec notre héroïne...
La Central Flying School de Merlbourne, école d'aviation australienne réputée où Phryne mène l'enquête...

  En bref: K.Greenwood nous sert cette fois une intrigue d'une bien meilleure qualité encore que dans Cocaïne et tralala. Elle fait une fois encore vivre les Année folles avec la minutie d'un historien, et nous donne l'impression de rouler à cent à l'heure aux côté de la scandaleuse et libérée Miss Fisher dans son Hispano-Suiza! Juste décoiffant!




Pour aller plus loin...


- Découvrez toute la série de Kerry Greenwood...
   -Le tome 1 Cocaïne et tralala, le tome 3 Un train pour Ballarat et les chroniques à venir des opus suivants...

- Pour vous immerger dans le monde de Miss Fisher, allez donc jeter un œil au site officiel et à ce blog de fan ô combien passionnant.

- Pour poursuivre l'aventure à l'écran, plongez vous sans attendre dans l'adaptation en série télévisée, Miss Fisher enquête!

- Pour vivre l'extravagance de Miss Fisher par les plaisirs de la table, découvrez les gourmandises littéraires inspirée de Trafic de haut vol :
 -Les lamingtons comme les aime Miss Fisher, ICI.

2 commentaires:

  1. Je ne sais vraiment pas pourquoi, mais je n'ai encore jamais pris le temps de me pencher sur la série "Miss Fisher enquête" alors que ça a juste l'air d'être une série absolument géniale (de toute façon, rien que le concept d'une enquêtrice en pleine période des années folles, j'adhère ^^!). Si j'arrive à mettre la main dessus, j'ai bien envie de me laisser tenter par la version papier aussi! Cette Miss Fisher a l'air vraiment sensationnelle' ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme : tu ne peux qu'adorer cette Miss Fisher! La saison 1 de la série brille de sa mise en scène plus que de ses scénario, qui restent très convenus. Cependant, la réalisation est assez tape à l'oeil pour retenir notre attention et on sent, dans le "season final", qu'une mythologie et une ambiance bien particulière s'instaure peu à peu. Aussi, la seconde saison s'affranchit du cadre des livre pour, sur leur base, se faire son propre univers et y élargir les éléments de base à la saga de romans. Là, la série s'inscrit dans une continuité avec une vraie évolution dans les situations, intrigues et sous-intrigues au fil des épisodes. Les personnages gagnent autant en charisme que les épisodes en qualité visuelle et scénaristique, et le tout est aussi explosif qu'un cocktail bien frappé! Les premières éditions des livres sont difficiles à retrouver en France car épuisées chez 10/18. Mais les éditions First ont repris la publication des tomes suivant, l'occasion de découvrir l'oeuvre livresque facilement ;-)

      Supprimer