vendredi 2 août 2013

Rose et la princesse disparue (Rose #2) - Holly Webb



Rose and the lost princess, Orchard Books, 2010 - Éditions Flammarion, 2011 - Éditions France Loisirs, 2013.


  Rose poursuit ses cours de magie auprès de Mr Fountain dans une atmosphère pesante. En effet, Jane, princesse préférée du peuple, vient d'être kidnappée par la sorcière Miss Sparrow. Rassemblant son courage et ses pouvoirs, et avec l'aide de ses amis magiciens, Rose se lance à sa recherche.









   Après avoir lu le tome 1 de la série Rose en début d'année, je me suis plongé dans le second opus en ces débuts de congés estivaux. Le premier livre m'avait laissé de bons souvenirs et une agréable impression : loin de révolutionner le genre, Rose et la maison du magicien offrait cependant une histoire fantastique sympathique. Plongeant le lecteur dans un XIXème siècle londonien où la magie est monnaie courante, Holly Webb dépeignait également avec détail la vie bouillonnante des gens de maison et de la domesticité au service de la haute société britannique.

Tableau de la famille royale en 1846... source d'inspiration pour le Roi Albert et sa famille dans le roman d'Holly Webb? 

  Dans ce nouveau chapitre, nous retrouvons Rose à peine quelques temps après la fin de sa première aventure. Entrée au service du Magicien Royal Mr Fountain, la petite orpheline a découvert qu'elle détenait au même titre que lui des pouvoirs magiques et partage désormais son quotidien entre ses tâches de gouvernante et son apprentissage de magicienne en herbe. Mais depuis que les mauvaises actions de la sorcière Miss Sparrow ont fait la une des journaux, les Magiciens jouissent d'une image peu reluisante dans la société londonienne et sont pointés du doigt comme des meurtriers en puissance. Les amis de Rose, au courant de ses pouvoirs, se montrent donc de plus en plus distants vis-à-vis d'elle et la jeune fille ne sait plus à qui s'en remettre. Alors que la crainte grandit dans Londres, un hiver anormalement glacial et prématuré s'abat sur la ville... l'événement climatique, trop étrange pour être naturel, est vu par tous les habitants comme un sortilège et les Magicien sont accusés, critiqués, rejetés. Mais bien d'autres incidents vont suivre: Mr Fountain, au service direct du Roi Albert, est amené à enquêter à la cour: on a tenté d'enlever la petite princesse Jane à plusieurs reprises et ce à l'aide de... la magie. Un magicien obscure chercherait-il à s'en prendre à la famille royale? Rose se rend au palais de Buckingham pour mener l'enquête.

 Rose se rendant à la fête des Glaces en compagnie de son camarade, le garçon de cuisine de la Maison fountain?

  Si le vrai du vrai de l'action tarde un peu à se mettre en marche, la première moitié du livre permet cependant de replonger le lecteur tout en douceur dans l'univers de Rose et de Londres fictif où magie cohabite avec normalité. J'ai ainsi retrouvé avec plaisir ce qui m'avait tant charmé dans le premier tome, à savoir le quotidien des domestiques et la vie grouillante des cuisines de l'époque, dimension pimentée par les cours de magie de Rose qui tente de garder la tête froide dans cette double vie mouvementée! Ces nouveaux éléments dans la vie de l'héroïne sont donc au même titre de nouveaux éléments pour le lecteur et permettent de de pas tomber dans une redite de Rose et la maison du magicien. L'univers et les pouvoirs de Rose étant désormais connus, Holly Webb passe à autre chose ou, du moins, s'étant avec une intrigue originale qui nous conduit jusqu'au palais royale où la sorcellerie côtoie les affaires d'état, le tout amenant à de nombreux rebondissements.

La Tamise gelée et la fête des Glaces, en 1813.

  J'ai ainsi particulièrement aimé les passages où Rose se retrouve au Palais et où, de par un audacieux subterfuge magique, elle se trouve obligée de prendre la place de la princesse Jane en pleine fête princière pour mieux aider Mr Fountain à mener son enquête. Le cadre glacé de ce Londres sous une neige magique laisse imaginer de superbe scènes du XIXème londonien hivernal et des fameuses "River Thames Frost Fair", c'est à dire des "Fêtes de la Glace" qui avaient lieu pendant les périodes de grand froid: Lorsque la Tamise était assez gelée pour qu'on puisse y marcher, on y organisait alors de magnifiques fêtes foraines nocturnes. Si un tel événement n'est arrivé qu'une seule fois au cours XIXème (en 1814 précisément), Holly Webb s'en est largement inspirée pour la fête de la Glace de son intrigue, même si elle en invente une pour l'année 1848: Tout comme pour celle de 1818, la Tamise est tellement glacée que les forains y font même venir un éléphant qui suscite la fascination de la foule!

  En bref: Les nombreux détails et anecdotes de la vie du Londres de l'époque, combinés à une histoire pleine de magie et de fantaisie, font de ce roman une suite tout aussi agréable que le tome précédent!

Couvertures de l'édition allemande et de la réédition anglaise.

Et pour aller plus loin:


-Retrouvez toute la série : Le tome 1, le tome 3, et le tome 4... 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire