mercredi 30 août 2017

Petits secrets des ducs de Lorraine au XVIIIème siècle - Pascale Debert

Gérard Luis éditeur, 2016


« Le vrai bonheur consiste à faire des heureux ». Cette maxime écrite par le roy de Pologne illustre bien l’esprit qui règne au XVIIIe siècle à la cour de Lorraine. Léopold et Stanislas, derniers ducs régnants, profitent de cette période de paix pour embellir leur duché et agrémenter la vie de leurs courtisans ! Anecdotes, libertinage, curiosités historiques, de Voltaire à Diane de Beauvau-Craon en passant par Adélaïde et Victoire de France, ce petit livre renferme plus de 100 articles illustrés permettant de découvrir, de manière décalée, Nancy et Lunéville, cités rayonnant à travers toute l’Europe, mais aussi des endroits lorrains moins connus, tous certifiés 100% XVIIIe siècle !

*** 


  Née à Nancy, Pascale Debert a été directrice artistique à Paris avant de revenir en Lorraine pour y devenir graphiste en freelance. Egalement illustratrice et photographe, elle se passionne pour la mode rétro et ... le XVIIIème siècle! XVIIIème siècle marqué sur sa terre natale par la cour de Lorraine et ses deux rois successifs : Leopold et Stanislas...

 Place Stanislas, Nancy.

  Et il faut avouer que la cour de Lorraine vaut bien celle de Versailles. Ne l'appelait-on d'ailleurs pas le "Versailles Lorrain"? De nombreuses personnalités de l'époque y ont fait des passages remarqués -Voltaire et Emilie du Châtelet en tête-, faisant de cette cour l'une des plus prisée de l'Europe, centre d'activités culturelles, artistiques et littéraires d'importance. Mais parce que la grande Histoire se raconte mieux que jamais avec ses petits détails, Pascale Debert consacre depuis quelques années le blog Histoire galantes à toutes les délicieuses et drôlatiques petites anecdotes concernant les figures et lieux historiques du duché de Lorraine. Le présent livre est une compilation des articles publiés, un florilège de curiosités érudites qui témoigne d'un travail de recherche des plus conséquents, admirable : un travail qui méritait bien une publication. Devenue une référence en la matière, Pascale Debert a par ailleurs participé au cycle d'expositions Emilie(s) (dont je parle ici), consacré à la Marquise du Châtelet à Lunéville.

 Le blog très original de Pascale Debert, savoureux!

  Ainsi, on croisera dans ce pétulant florilège de notes historiques Voltaire,  Emiliedu Châtelet, le bon Roy Stanislas, ou encore l'épistolière Mme de Graffigny. On voyagera au château de Commercy, au palais des Lumières de Lunéville, ou encore dans les Rues de Nancy. On prendra un carrosse à trois roues inventé par Stanislas, on apprendra d'où vient l'expression "monter sur ses grands chevaux", et on goutera aux délices du cannaméliste Gilliers et aux autres douceurs de Lorraine. Le tout est servi dans une prose qui joue avec les références et les jeux de mots anachroniques, parfait clin d’œil aux jeux de langage chers au XVIIIème siècle.

En bref : Un recueil d'anecdotes, instants choisis, et répliques qui nous racontent les petites histoires de la Grande Histoire. Entre personnalités, Arts, Littérature, froufrou et polissons, un petit ouvrage documentaire érudit et savoureux à la fois. Un régal!

 Une chronique motivée par le cycle d'expositions "Emilie(s)".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire