mardi 5 septembre 2017

Gourmandise littéraire : LA quiche fatale d'Agatha Raisin.



  Rien n'est plus enthousiasmant à mes yeux qu'un roman qui s'attarde sur la cuisine! Et lorsqu'il s'agit d'un roman policier et qu'on y ajoute du poison, c'est encore mieux! Voilà peut-être pourquoi le premier tome de la série Agatha Raisin enquête, de M.C.Beaton, La quiche fatale (The quiche of death en VO : oui, oui, il faut quand même oser...) est aussi génial. Quinquagénaire executive woman caractérielle et entêtée, Agatha Raisin prend une retraite anticipée et part s'installer à la campagne. Mais la vie rêvée se transforme en mauvais rêve : les autochtones sont peu enclins à accueillir une étrangère, et l'atmosphère est loin de correspondre à l'idée qu'Agatha se faisait des Costwolds. Mais voilà que le village organise sa traditionnelle kermesse et son célèbre concours de quiches. Habituée à briller en société, Agatha s'inscrit, bien décidée à remporter le prix pour se faire une place et être davantage appréciée des villageois. Mais voilà, la pétulante retraitée n'y connait rien en cuisine, si ce n'est l'usage du micro-onde! La bonne combine? Elle achète une quiche aux épinards auprès du meilleur traiteur de Londres et la fait passer pour une préparation maison...
  Le pire dans toute l'histoire est qu'en plus de perdre le concours, la quiche d'Agatha va empoisonner le juge de l'épreuve! Les épinards étaient en fait de la ciguë des marais, une plante mortelle! Pour Agatha, un traiteur n'aurais jamais fait une telle erreur, et elle n'avait aucune raison d'assassiner le pauvre homme... Quelqu'un aurait-il échangé sa quiche dans le but de commettre un meurtre?...

-"Qu'est-ce que c'est que cette histoire, comme quoi tu es mêlée à une mort, Aggie?
- Il s'agit d'une terrible erreur. J'ai participé à un concours de quiches au village. L'un des juges a mangé ma tarte aux épinards, et il est mort empoisonné;
- Tu n'as jamais su cuisiner, Aggie chérie!"
  Roy riait tant qu'il en avait les larmes aux yeux.
 "Oh, mais ce n'était pas ma cuisine! J'ai présenté une quiche que j'avais achetée à la Quicherie, à Chelsea."
  Steve la regarda d'un air grave.
"Mais tout de même, dans ce genre de concours de plats maison, on est sensé les préparer soi-même, non?
- Si, mais...
- ...mais elle essayait de rouler tout le monde, comme d'habitude! exulta Roy."

La quiche fatale (Agatha Raisin enquête #1), M.C.Beaton, Albin Michel, 2016. 

  Avec ce premier tome, la quiche "fatale" devient un élément symbolique indissociable d'Agatha Raisin, au même titre que le chocolat belge d'Hercule Poirot ou les tricots de Miss Marple. Nous vous proposons ci-dessous une version sans ciguë et donc sans danger... 


Ingrédients (pour 6 personnes):

-Une pâte brisée maison ou du commerce,
-environ 500g d'épinards frais ou surgelés,
-50g de fromage de chèvre frais,
-25 cl de lait demi-écrémé,
-3 œufs,
-une gousse d'ail,
-2 c-à-s d'huile,
-muscade,
-sel et poivre,
-tranches de buche de chèvre pour la décoration.

A vos tabliers!

- Emincer finement l'ail et le faire revenir dans une sauteuse avec l'huile. Ajouter les épinards et les laisser cuire à feu moyen en remuant de temps en temps pendant dix minutes. Saler, poivrer et ajouter une pincée de muscade. Remuer puis laisser égoutter à part.
- Dans un grand récipient, casser les œufs puis les fouetter avec le fromage frais et le lait, saler, poivrer.Y verser les épinards, remuer puis réserver.
- Etaler la pâte briser, foncer un plat à tarte puis y verser le mélange à base d'épinards. Egaliser à la spatule en bois avant de décorer le dessus de tranches de buche de chèvre.
-Enfourner dans un four préchauffé à 180° pour 30 minutes.


  A déguster à la sortie du four ou à présenter au concours culinaire de la paroisse pour un succès ... mortel !

6 commentaires:

  1. Tu confirmes donc bien qu'il n'y a pas de pommes de terre impliquée dans la préparation d'une quiche aux épinards?

    Ficelle for ever

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme! Ni de pain, d'ailleurs (elle ne pense pas qu'il y en a aussi, quand elle est soumise au test d'en faire une devant la police ? Ou il n'y a que les pomme de terre?).

      Mais que ce passe-t-il, Ficelle Anonyme? Tu n'as plus de compte google/blogger?

      Supprimer
  2. Elle est superbe cette quiche of death! Pour ma part, il est grand temps que je découvre Agatha Raisin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! :D Oh, tu ne les as pas encore lus? Je suis tellement habitué à les voir chroniqués partout ces romans que j'étais persuadé avoir vu au moins le premier sur ton blog ^^

      Supprimer
  3. Oh ! La quiche d'Agatha !
    Tu es génial ! :D J'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mya! ;) ce qui est amusant c'est que la quiche aux épinards a toujours été une de mes préférées, et j'ai toujours eu plusieurs versions de la recette. Je n'ai pas eu à chercher longtemps pour écrire l'article!

      Supprimer