dimanche 12 novembre 2017

Gourmandise littéraire : Pancakes Saguaro et sirop de nigelle pour un petit-déjeuner chez les Owens.


  Vous commencez certainement à le savoir : chez les Owens du roman Les ensorceleuses d'Alice Hoffman, la nourriture est quelque chose de sacré. Sally, l'ainée des sœurs, tente en grandissant de s'écarter de son héritage magique en s'éloignant de tout ce qui touche de près ou de loin à leur enfance et ce que leur ont transmis leurs tantes un peu sorcières. Cela concerne autant la magie que les habitudes alimentaires : Adieux les tartes à la guimauve et les gâteaux au chocolat à n'importe quelle heure de jour ou de la nuit ; aujourd'hui mère de deux filles qu'elle éloigne le plus possible de la malédiction des Owens, Sally cuisine des plats toujours très sains et ( même trop) équilibrés, au grand désespoir de ses enfants. Aussi, lorsque Kylie, sa cadette, demande des pancakes pour son anniversaire, Sally les prépare nécessairement à la façon healthy.


  Mais c'est sans compter le grain de sel de Gillian, la sœur exubérante de Sally. La piquante sorcière compte bien profiter de ce petit-déjeuner pour éloigner l'inspecteur Gary Hallet, qui s'est justement invité à la maison pour "cuisiner" nos deux héroïnes quant à la disparition douteuse de Jimmy, ex-ami de Gilly (en vérité six pieds sous terre grâce à leurs bons soins). Pour cela, rien de mieux que de mettre le nez dans le vieux grimoire des tantes : une recette de conjuration toute spéciale à donner à une personne indésirable pour la bannir devrait faire l'affaire. Gillian s'empresse de concocter la mixture, un sirop à base de Nigelle de Damas qui devrait envoyer au loin (sinon ad patres) le bel inspecteur.


"En l'honneur de l'anniversaire de Kylie, Sally avait préparé des Pancakes, du jus d'oranges pressées, et une salade de fruits saupoudrée de noix de coco."

Les ensorceleuses (Practical Magic), Alice Hoffman, éditions Flammarion, 1996.

  Les pancakes, de l'anglais pan (poêle) et cake (gâteau) sont l'équivalent américain des nos célèbres crêpes, à ceci près que leur diamètre est, comme nous le savons tous même dans l'hexagone, plus petit et leur épaisseur, plus dense. L'origine est cependant européenne puisque c'était au départ une recette importée par les Allemands migrants aux Etats-Unis entre le XVIIIème et le XIXème siècle. Il existe évidemment plusieurs recettes de pancakes : bien qu'on y retrouve peu ou prou les mêmes ingrédients mais dans des proportions qui peuvent diverger, on trouve aussi des variantes aromatisées ou réinterprétées par la cuisine macrobiotique actuelle à l'image de cette recette à base de flocons d'avoine, dont elle est inspirée. Par ailleurs, si Sally a l'habitude de les préparer ronds comme le veut la tradition américaine, l'inspecteur Gary Hallet, qui s'introduit dans sa cuisine, se permet quelques fantaisies en faisant sauter en l'air quelques pancakes Saguaro, à la forme de cactus!


  Si l'on sert habituellement les pancakes américains avec du sirop d'érable, il n'est pas impossible de préparer votre propre sirop, au parfum de votre choix, à la façon de Gillian Owens. Le grimoire des tantes indique un sirop à base de graines bénies, soit l'autre nom de la Nigelle. Mais attention, il en existe deux sortes : la Nigelle de Damas, qu'elle utilise en guise de substitut, et sa cousine la Nigelle aussi appelée Cumin noir ou... graines bénies. Or, en utilisant la Nigelle de Damas, Gillian risque fort bien d'envoyer ad patres l'inspecteur Hallet, puisque les graines sont connues comme particulièrement toxiques. A l'inverses, les graines bénies, ou cumin noir, possèdent de nombreuses vertus curatives (quant à leur capacité à éloigner par magie un visiteur indésirable, ma foi, nous n'en savons rien...). Cette plante est en effet utilisée depuis des millénaires dans différentes civilisations pour son pouvoir anti-viral et ses capacités à renforcer les défenses immunitaires. Par ailleurs, la recette de sirop que nous vous proposons ci-dessous est à la base celle très ancienne du sirop médicinal, que l'on faisait chez soi bien avant de le trouver commercialisé en pharmacie! Aussi, dans le cas où vous n'auriez plus de pancakes pour le finir, une cuillère à soupe matin et soir vous garantira la santé à l'approche de l'hiver...



Les Pancakes Saguaro (ou non) aux flocons d'avoine:


Ingrédients (une quinzaine de pancakes):

-30 cl de lait végétal,
-2 oeufs,
-230 g de farine,
-90 g de flocons d'avoine,
-1 sachet de sucre vanillé,
-3 c-à-s d'huile neutre,
-1 c-à-s de sirop d'érable,
-2 c-à-c de levure chimique,
-1/2 c-à-c de sel.

A vos chaudrons!

-Verser les flocons d'avoine dans une casserole avec deux fois leur volume d'eau, porter à ébullition puis laisser cuire 10 minutes à feu doux. Retirer et laisser tiédir.
-Dans un récipient, mélanger la farine avec la levure, le sucre vanillé et le sel.
-Dans un autre récipient, mélanger les œufs battus avec le lait, le sirop d'érable, l'huile, et les flocons tièdes.
-Mélanger les deux préparations.
-Chauffer une poêle graissée puis verser une louche de pâte par pancakes pour une forme traditionnelle, ou dessiner une forme de cactus en versant délicatement par cuillerées. Retourner quand de petites bulles apparaissent sur le dessus.
-Procéder ainsi jusqu'à épuisement de la pâte en graissant à nouveau la poêle de temps à autres.


Le sirop de Nigelle de Gillian :


Ingrédients:

-Une cuillère à soupe bombée de graine de Nigelle (Cumin noir),
-35 cl d'eau,
-300g de sucre blanc.

A vos chaudrons!


-A l'aide d'un mortier et d'un pilon, broyer grossièrement les graines de cumin noir.
-Les verser dans une casserole remplie de 35 cl d'eau, faire chauffer à feu moyen à couvert.
-Retirer du feu lorsque le mélange frémit puis laisser encore infuser pendant 3 à 4 minutes.
-Filtrer le liquide à travers une étamine pour isoler les graines et les résidus les plus fins de l'infusion.
-Remettre l'infusion dans la casserole et y ajouter le sucre. Mettre à chauffer en remuant de temps en temps jusqu'à ce que le mélange épaississe et adopte une consistance sirupeuse.
-Une fois terminé, verser le sirop dans un récipient hermétique pour le conserver à température ambiante.


  A déguster pour un breakfast ensorcelant avec les dames Owens...


***


4 commentaires:

  1. Quelle belle table ! Ce film et ce roman t'auront vraiment beaucoup inspiré, pour ce challenge ; super, Pedro !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fondant! Oui, ce livre fait partie des univers qui titillent mon imagination ! Je voulais vraiment en faire un fil rouge de ma participation au challenge :).

      Supprimer
  2. Quelle inspiration ! J'adore, c'est superbe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mya! Je me suis beaucoup amusé à faire ces photos. A chaque fois, c'est toujours très drôle : je fais l'effet d'un véritable cyclone pour déplacer les meubles et sortir la vaisselle pour aller tout exposer dans le lieu le plus improbable. Parfois sous le regard de gens totalement éberlués. Le voisin qui s'occupait de son jardin à côté du verger se demandait ce que je pouvais bien fabriquer... :p

      Supprimer