mardi 18 juin 2013

Piste sanglante (Les aventures de Vicki Nelson #2) - Tanya Huff


Blood Trail ( Victoria Nelson #2), DAW, 1992 - Éditions J'ai lu, collection "Pour elle/Mondes mystérieux", 2007 - Éditions J'ai lu, 2011.

Ex-flic, Vicki Nelson a dû quitter la police de Toronto parce qu'elle perd la vue. Devenue détective privé, elle semble vouée aux enquêtes peu banales. Cette fois, c'est son ami Henry Fitzroy - bâtard de Henry VIII, ancien duc de Richmond et accessoirement vampire - qui lui demande d'aider ses amis, Rose Heerkens et son frère jumeau, membres d'une famille de loups-garous pacifiques. En effet, quelqu'un a découvert leur nature secrète et s'acharne à les abattre, avec des balles en argent. Bien sûr, pas question d'aller voir la police. Vicki est donc leur seul recours. 




  Après avoir lu le premier tome des aventures de Vicki Nelson, romans à l'origine de la série Blood Ties, j'ai décidé de poursuivre avec le second opus. Si j'avais apprécié Le prix du sang, j'avais regretté que l'atmosphère à la fois prenante et réaliste bien que relevant du genre fantastique sombre peu à peu dans des histoires d'invocations sataniques à la petite semaine... Je craignais que cette suite ne poursuive dans ce (mauvais) sens et me passe ainsi le goût naissant pour l'univers de Tanya Huff, mais il me faut reconnaître que piste sanglante est loin d'être déplaisant!

 Couvertures de l'édition originale et de sa réédition.

  En effet, j'ai trouvé ce nouvel opus presque mieux que le précédent: contrairement à ce que je craignais, Tanya Huff ne s'enlise pas dans un scénario de série B mais relève le niveau et fait oublier les bévues du tome 1. Cette fois, Henry fait appel à Vicki pour mener une enquête bien particulière puisqu'impliquant une famille de... Loups-Garous! Plus qu'une famille, c'est un clan, une meute, dont les membres incroyablement soudés vivent leur quotidien à l'écart de voisins susceptibles de surprendre leurs métamorphoses. Cependant, la ferme où ils résident tous ne semble encore pas assez isolée puisque depuis peu, un mystérieux meurtrier s'acharne à les abattre un à un aux balles d'argent. De par les récentes expériences "supranormales" qu'elle a vécues, Vicki est donc la mieux placée pour mettre ses talents de détective à contribution de cette famille sans que leur secret ne s'en trouve en péril. Mais à peine son enquête commence-t-elle que son ancien coéquipier à la criminelle et accessoirement amant jaloux ne vienne y mettre son nez...

Couverture de la première édition française.

  La façon dont la famille de loups-garous et leur mode de vie sont présenté n'est pas sans rappeler les Twilight, si ce n'est que Piste sanglante a bien été rédigé plus de 10 ans avant! La façon dont les éléments fantastiques sont présentés, c'est à dire au-travers du regard très terre-à-terre de Vicki, permet justement de garder un équilibre dans l'atmosphère entre fantastique et réalité et ainsi de mieux se retrouver dans les situations et ressentis mis en mots. On retrouve donc avec plaisir le caractère fort de l'héroïne, toujours aussi directe et incisive face aux événements déstabilisants... ou à son ex-coéquipier plutôt tenace! La relation avec Henry évolue (ah, ça oui, et pas qu'un peu!) mais évite les écueils du genre et reste, comme je le disais pour le premier tome, en "demi-teinte". Au bout du compte, ma seule vraie déception tient à la résolution du mystère: Tanya Huff laisse peu de place au suspens et révèle l'identité du meurtrier eu lecteur dans le premier tiers du livre. Elle gâche ainsi le suspens qu'elle aurait pu instaurer si elle l'avait fait en même temps que Vicki le découvre elle-même.

  Au final, et même s'il ne s'agit pas de "grande littérature", il reste de ce second opus de la série un roman très sympathique qui se laisse lire pour le pure plaisir de la détente, et qui n'a pas pris une ride malgré ses 21 ans!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire