mercredi 28 janvier 2015

Gourmandise littéraire : Lamingtons comme les aime Miss Fisher.



  Dans sa série policière Les folles enquêtes de Phryne Fisher, Kerry Greenwood restitue tout le faste insouciant des années 1920. Aussi, entre deux frasques de son héroïne indépendante et émancipée n'hésite-t-elle pas à glisser les détails culturels qui nous plongent dans le bouillonnement des Roaring Twenties, notamment tout ce qui touche à l'art culinaire de l'époque. Le tome 2, Trafic de haut vol, ne fait pas exception à la règle : après avoir retrouvé la fille kidnappée d'un célèbre aviateur, Miss Fisher est conviée à une petite fête en l'honneur de l'enfant. Y sont servis les pâtisseries et gourmandises les plus célèbre de l'Australie de l'époque, dont les fameux Lamingtons, particulièrement appréciés de notre héroïne détective...

  "Les gamins des rues étaient réunis devant le buffet, avec tous leurs mets préférés à portée de main. Lucy avait extrait une pomme d'amour de la bouche de Mickey pour lui faire manger du gâteau à la crème pendant qu'elle mangeait une grosse barre de chocolat comme une souris, et Jim et Elsie étaient plongés dans de la gelée arc-en-ciel jusqu'aux yeux... (...) Phryne venait de prendre un Lamington, par pure nostalgie..."


Les folles enquêtes de Phryne Fisher #2 "Trafic de haut vol", K.Greenwood, Editions 10/18, 2006 (chap.XIII).


  Les Lamingtons sont une spécialité toute australienne qui doivent leur nom à Lord Lamington, gouverneur du Queenland. Ces gâteaux, très appréciés des enfants et souvent servis aux goûters mais aussi lors des fêtes de Noël, se constituent en fait d'un biscuit de type génoise enrobé de chocolat et de noix de coco. S'ils sont parfois servis sous forme d'un gâteau unique, on les trouve plus souvent divisés en petites parts individuelles (en "squares"), plus commode pour êtres dégustés à un tea time. Comme beaucoup de pâtisseries, on retrouve les Lamingtons dans de nombreux autres pays et sous des noms différents, à l'exemple de la France où on peut les croiser sous l'intitulé de Pattes d'ours.

Ingrédients:

-Pour le biscuit:
 -2 œufs entiers
 -1 cuillère à soupe de sucre
 -1 cuillère à soupe de farine
 -1 sachet de levure chimique
 -1 cuillère à soupe de lait
 -1 cuillère à soupe d'huile
 -1 sachet de sucre vanillé

-Pour l'enrobage:
 -200g de chocolat noir pâtissier
 -1 cuillère à soupe d'eau
 -60g de sucre
 -25 cl de lait
 -120g de noix de coco râpée.

Réalisation:

-Pour le biscuit : Mélanger progressivement les ingrédients dans l'ordre indiqué jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Verser le tout dans un plat à tarte ou un grand plat rectangulaire huilé, puis enfourner à thermostat 5 / 6 environ pour 30 minutes.
-Pour la sauce au chocolat : Faire fondre le chocolat avec la cuillère à soupe d'eau, ajouter le sucre et le lait tout en mélangeant en fouet à main jusqu'à obtenir une consistance lisse. Reserver.
-Une fois la génoise cuite, sortie du four et refroidie, la découper en carrés. A l'aide d'un pic, tremper chaque carré dans la sauce au chocolat pour les enrober, avant de les rouler dans la noix de coco. Poursuivre ainsi jusqu'à épuisement des ingrédients. Une fois les lamingtons terminés, les conserver dans une boite hermétique au réfrigérateur jusqu'au service.

  A déguster au tea time,  ou à une fête d'inspiration "Années folles", entre deux danses de Charleston, évidemment!



Aucun commentaire:

Publier un commentaire