vendredi 2 janvier 2015

Rose et le masque vénitien (Rose #3) - Holly Webb

Rose and the Magician's mask, Orchard books, 2010 - Editions Flammarion (trad. de F.Fiore), 2012 - Editions France Loisirs, 2013.



  La suite des aventures de rose, apprentie-magicienne aux doigts de fée. Rose et son maître Mr Fountain sont convoqués au château du Roi Albert : un masque vénitien d'une valeur inestimable vient d'être volé... Doté d'étranges pouvoirs, il peut être très dangereux s'il se retrouve entre de mauvaises mains. Dans les ruelles sombres de Venise, Rose s'apprête à déjouer la magie noire de mystérieux malfaiteurs.



***


  Après m'être délecté du tome 1 et du tome 2 de cette série douce comme une confiserie, je me suis replongé avec délice dans la suite des aventures sucrées de Rose, l'apprentie Magicienne. Une lecture de saison puisque l'action se passe dans une Venise glacée en pleine période de Noël...

Venise, le palais des doges en hiver (milieu du XIXème siècle, L.Querena).

  Nous retrouvons notre héroïne là où le second tome s'arrêtait : Après avoir sauvé la princesse Jane des griffes de Gossamer, magicien venu des terres ennemies de la Talisie, Rose a vu son secret révélé au grand jour : tout le monde est désormais au courant de ses pouvoirs magiques. La jeune fille, au départ simple femme de chambre dans la maison du grand magicien Aloysius Fountain, est donc devenue son élève au même titre que le jeune Freddy, en apprentissage auprès du maître. Si cette condition nouvelle créé des tensions avec les autres gens de maison, elle lance Rose dans une grande aventure : un masque magique ayant autrefois appartenu au Dr Dee, magicien attitré de la reine Elizabeth I, a été volé au palais par Gossamer, et Monsieur Foutain est requis pour le retrouver! L'infâme Talisien s'est envolé avec la précieuse relique pour Venise où, au cours des festivités costumées d'hiver, il compte procéder à un puissant rituel pour s'approprier les pleins pouvoirs du masque! Voilà donc Rose qui s'embarque dans cette dangereuse quête au côté de son maître magicien, aidée par la fille de ce dernier, Bella, son apprenti Freddy et... le chat Gus, naturellement! Mais à Venise, la magie est partout... et la noirceur aussi...


  J'ai retrouvé l'univers magique victorien d'Holly Webb avec le même plaisir régressif que d'habitude, si ce n'est plus. En effet, si les deux tomes étaient très agréables mais restaient très convenus, ce nouvel opus est marqué d'une réelle évolution : avec la révélation des pouvoirs de Rose, on quitte le milieu domestique et ses obligations pour entrer de plein pied dans la magie et son apprentissage. Aussi, l'intrigue gagne en maturité et se pique même d'une petite ambiance horrifique qui n'est pas déplaisante : loin de l'atmosphère festive de Noël dickensien du précédent tome, cet opus nous plonge dans un hiver froid, glacial, figé et inquiétant. Le cadre givré de la lagune vénitienne, les ennemis maléfiques et leur visage soudé à leur masque, sans oublier la présence d'une poupée de porcelaine animée, un poil terrifiante... brrh!

 Le chat Gus en plein bal costumé vénitien?
(source: pinterest.com)

  Moi qui m'attendait à retrouver le même cadre gentillet des deux premiers opus (et qui craignais d'ailleurs de finir par m'y ennuyer un peu, à force...), j'ai donc été très agréablement surpris de la nouvelle tonalité choisie par l'auteure. Holly Webb ne s'est donc pas conformée à la sécurité de l'univers qu'elle avait créé et a pris le risque, malgré la jeunesse de son lectorat, d'emprunter cette fois teintée d'éléments plus sombres. Ce nouveau souffle permet de faire évoluer les personnages et de nous les faire découvrir autrement : notamment Rose, d'habitude si candide et innocente, contrainte de gagner en maturité et de faire des choix, ce qui la rend plus crédible et lui donne un peu plus d'épaisseur. On fait également connaissance d'une nouvelle protagoniste, une magicienne dénommée Miss Fell, amie de monsieur Foutain que j'ai de suite adorée! Cette vieille lady très guindée, très "comme il faut", recèle finalement des trésors d'ironie et de malice derrière son apparence bourgeoise ; je n'ai pu m'empêcher de penser à Angela Lansbury dans l'Apprentie sorcière de Disney, ou de me l'imaginer sous les traits victoriens de Maggie Smith...

Maggie Smith dans Downtown Abbey : ma vision de Miss Fell!

  Ajoutez à cela le faste virevoltant des fêtes costumées de Venise et la magnificence des palais qui servent de décor, et on ferait presque l'impasse sur les quelques défauts d'écriture propres à Holly Webb (qui ne se lasse décidément pas de raconter par touuuus les moyens la présence "fourmillante/frétillante/électrique" de la magie, ou des robes et jupons toujours "froufroutants" au moindre mouvement). Globalement, donc, on se laisse porter avec plaisir et assurément, le jeune lecteur aussi!

 Couvertures des éditions américaine et allemande.

En bref : Plongé dans l'atmosphère glaciale et effrayante d'une Venise hivernale, ce nouveau tome de Rose surprend agréablement par son ton légèrement plus sombre. La série évolue et c'est tant mieux, donc! On sent une gradation dans la maturité des personnages et la fin nous laisse une vive envie de découvrir le 4ème et ultime tome.



Et pour aller plu loin:


-Découvrez toute la série Rose : Le tome 1(ICI), le tome 2 (ICI), et le 4 (ICI).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire