vendredi 19 février 2016

Cat's Eye #6 - Tsukasa Hojo

Shueisha inc., 1983 - Editions Tonkam, collection "Tsuki poche", 1998 - Editions Panini manga, 2009.

  Le mystérieux propriétaire de "Variations de lumière", un des tableaux de la collection Heintz, cherche un convoyeur pour déplacer illégalement d'importantes sommes d'argent. Mais pas n'importe lequel, il exige le meilleur ! Il organise donc une course clandestine sur son île de Runan, le vainqueur aura l'honneur d'être choisi pour transporter son trésor ! Pour voler le tableau, Hitomi se prépare à vivre la course de sa vie !


Contient les épisodes 68 à 78: 68) L'île au trésor, 69) Une vie de rêve, 70) Interrogation façon Cat's, 71) La valse des mini jupes, 72) La brigade spéciale anti Cat's eye !!, 73) Les cafards se rebiffent, 74) Le premier succès de la brigade spéciale, 75) Les hommes...pff ! 76) Pour qui est la bague de fiançailles, 77) Le club des amoureux transis, 78) Une proposition choc!

***

  Même excellent, un manga qui multiplie les tomes peut laisser craindre un essoufflement. C'est ma crainte à chaque nouveau volume de Cat's Eye, et ce même si Tsukasa Hojo n'a jamais déçu mes attentes depuis le premier opus. Renouvelant à chaque fois son intrigue en la nuançant de diverses ambiances, il nous a fait passer en 5 tomes par le polar pure, le récit d'aventure, puis un ton davantage romantique et enfin, exclusivement humoristique. Alternant ensuite entre ces atmosphères, il parvenait encore à dynamiser le récit en introduisant des épisodes long, donc plus fouillés et complexes (malheureusement redécoupés en épisodes courts dans les dernières éditions...). 

Episodes à retrouver sous leur nouveau classement des tomes 8 et 9 aux éditions Panini.

  En commençant ce sixième ouvrage de la série, j'ai donc craint d'être déçu. Eh bien non, ce n'est pas encore pour cette fois! Effectivement, fort est de constater que le mangaka poursuit avec le même suspense et la même qualité d'intrigue. A croire que derrière ce seul et même artiste se cachent plusieurs scénaristes qui se relaient et se complètent, à l'image de ces séries à tiroirs qui font le succès de la télévision actuelle et que Cat's Eye égalise aisément!

  On débute d'ailleurs sur les chapeaux de roue avec un épisode long au croisement d'un film de James Bond avec une émission de télé-réalité : Nos Cat's participent à une course automobile sur une île paradisiaque, où le but est d'éliminer au sens stricte du terme les concurrents. Pistes piégées, voitures trafiquées et gadgets seront donc de la partie pour arriver en premier à la villa du riche propriétaire. On le découvrira plus tard fou dangereux, qui compense une paralysie de ses membres inférieurs par une pléiade de mécanismes informatiques pour lui permettre de se déplacer dans son domaine, où il compte filmer 24 h sur 24 les finalistes de sa course. Le but? Choisir parmi eux le plus téméraire en vue d'une mission des plus illégales. Cat's, sur place pour récupérer un tableau exposé à la villa, sera donc prise à parti dans le projet de cet odieux criminel. Le summum de cette histoire est bien sûr la présence de Toshio : jamais, JAMAIS, nous aurons autant palpité, alors que le policier sera si proche de découvrir l'identité de Cat's Eye! Une réussite totale de suspense!

 Jamais Toshio n'aura été si proche de découvrir la vérité sur Hitomi...

  Du reste, Tsubasa Hojo distille encore une fois à merveille les sentiments et les chassés-croisés amoureux des personnages. Hitomi, sans aucun doute folle amoureuse de Toshio, se trouve plus que jamais en conflit entre son affection pour lui et son activité de voleuse. Le mangaka instaure à cette occasion une atmosphère pleine de mélancolie qui semble propre à la culture japonaise, et où se mêlent romantisme et nostalgie sans jamais sombrer dans la niaiserie. La complexité de cette relation montera encore d'un degré en fin d'album, lorsque Toshio fera une déclaration (et surtout une demande) bien particulière à sa bien-aimée.

  Côté évolution de l'intrigue dans son ensemble, il y aura du nouveau au commissariat. L'équipe de Toshio se détachera des enquêtes habituelles pour fonder la brigade anti Cat's Eye, consacrée exclusivement à la pourchasse des cambrioleuses. Ce qui pourrait passer pour une promotion est loin d'en être une : Acculés par leurs nombreuses défaites, le jeune enquêteur et ses collègues sont relégués aux bureaux les plus insalubres, où ils sont la risées de toutes les autres équipes. Toshio est par ailleurs remplacé sur son ancien poste par un jeune inspecteur fringuant et prétentieux qui mettra de l'animation dans tout ce beau monde!

 Un nouveau concurrent professionnel pour Toshio...

En bref: Après un épisode long palpitant et passionnant, ce sixième opus se poursuit avec moins de cabrioles et de cambrioles, mais fait la part belle à la psychologie des personnages. Tsukasa Hojo distille à merveille les atmosphères et les sentiments en renouvelant encore et toujours cette merveille de la BD japonaise!

 Et pour aller plus loin...


-Poursuivez l'aventure avec les autres volumes de la série:Le tome 1 (ICI), Le tome 2 (ICI), le tome 3 (ICI), le tome 4 (ICI), le tome 5 (ICI)  et les suivants (chroniques à venir...)!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire