vendredi 9 décembre 2016

Au coeur de la magie : le making-of des animaux fantastiques - Ian Nathan.

Inside the maglic : the making of Fantastic Beasts, Harper Collins publishing, 2016 - Editions Harper Collins France (trad. de M.Rosati), 2016.

  Retrouvez le monde des sorciers et découvrez comment le réalisateur David Yates et le producteur David Heyman ont porté sur grand écran Les Animaux fantastiques de J.K. Rowling.
  Destiné aux mordus de cinéma,
Au cœur de la magie : Le making-of des Animaux Fantastiques leur fait côtoyer le magizoologue Norbert Dragonneau, ainsi que les principaux personnages du film, les lieux du tournage, les objets magiques, et bien sûr les animaux fantastiques, que le héros va retrouver dans le New York des années vingt où se déroule l’intrigue. Le livre dévoile les prouesses techniques qui se cachent derrière les pouvoirs du MACUSA, l’homologue américain du Ministère de la Magie, derrière le Bureau en cochon, lieu de réunion de de la pègre des sorciers, et aussi derrière la valise magique de Norbert.
  Vous y trouverez le profil détaillé des personnages principaux, commentés par leurs interprètes - Eddie Redmayne, Colin Farrell, Katherine Waterston, Alison Sudol, Dan Fogler, et bien d’autres. Vous y trouverez également des rubriques sur la conception des décors, les costumes, le maquillage, les effets spéciaux, la réalisation des décors et des accessoires (en particulier les baguettes magiques), cette fois complétées par des interviews de David Heyman, David Yates, Stuart Craig, Colleen Atwood, et d’une nombreuse équipe composée de remarquables talents. Illustré par un grand nombre de surprenantes photos révélant avec force détails les secrets de la réalisation, et sous licence officielle Warner Bros Consumer Products, cet ouvrage constitue une parfaite introduction au film
Les Animaux Fantastiques.

***
   Quel ne fut pas mon bonheur en allant au courrier l'autre soir, après une journée harassante, de découvrir dans ma boite à lettres un énorme paquet en provenance des éditions Harper Collins! Pas besoin de l'ouvrir pour en connaître le contenu, car je savais très précisément de quoi il retournait. Je m'étais pourtant résigné à ne pas recevoir ce making-of, bien conscient qu'un tout petit nombre d'exemplaires étaient destinés aux services de presse face à la large demande. Retenant l'excitation, j'ai freiné mon hystérie latente (oui, oui), m'imposant l'ouverture de l'enveloppe matelassée avec le flegme qui s'imposait...


  Pourquoi un tel enthousiasme? Parce qu'après une production d'une telle richesse visuel, d'un tel spectacle, il est toujours bon découvrir l'envers du décor. Ce très bel objet (car oui, c'est un très bel objet : très grand format, couverture en dure, pages en papier glacé abondamment illustrées, et enluminures art-déco très à propos, voui voui, tout ça à la fois!) nous permet de redécouvrir en détails tout ce que le film nous donne à voir dans la globalité mais sur quoi le spectateur, porté par le rythme de l'histoire, n'a pas l'occasion de s'attarder.


  Aussi, après quelques avant-propos d'Eddie Redmayne et du producteur, l'ouvrage développe par le menu la conception tant biographique qu'esthétique de chaque personnage, venant montrer par là que chaque membre de l'équipe dans sa spécialité a contribué à la création d'un tout porté par une même idée de départ. De la personnalité de chacun, l'accessoiriste a imaginé une baguette au style unique et symbolique, autant que le costumier a dessiné une ligne de vêtement qui restituera dans leur mise et leur allure l'âme du personnage. Si on bénéficie du très beau résultat de cette cohérence une fois devant l'écran, on a rarement l'occasion d'en saisir toutes les subtilités autrement qu'avec un guide aussi complet.


  Aussi, les curieux et/ou passionnés de l'univers de J.K.Rowling seront-il enchantés d'admirer la minutie apportée à chaque baguette et malheureusement invisible à l'écran, ainsi que les costumes conçus par nulle autre que... Colleen Atwood, la styliste attitrée de Tim Burton. Plusieurs chapitres s'attardent avec soin sur une part importante du film : la reconstitution historique, d'autant plus réussie qu'on a jamais associé par le passé les années 20 au genre fantastique. Avec de nombreuses photographies d'époque à la clef, Ian Nathan nous laisse tout le loisir d'observer les décors du New-York de briques et d'acier du début du XXème siècle.



  Puis, de là, le livre nous amène doucement vers les créations qui, personnellement, m'enthousiasment peut-être le plus et qui apportent tout le sel et l'ambiance "Année folles" : les créations de MinaLima, que l'on trouve disséminées dans tout l'ouvrage. MinaLima, c'est une société d'art graphique qui officie régulièrement pour le cinéma, recréant tout l'univers visuel et sérigraphique nécessaire: affiches placardées dans les rues, journaux, fausses publicités, papiers personnels, logos et enseignes...   Et c'est dire s'il y en a dans l'univers d'Harry Potter! Mine de rien, c'est à ce type de société que l'on doit aujourd'hui l'ultime esthétique des boites de chocogrenouilles ou de Bertie Crochu, ainsi que la typographie de la gazette du sorcier! Et pour les animaux fantastiques, le travail est d'autant plus admirable qu'en plus de recréer un visuel propre à l'univers de Rowling, il fallait aussi l'associer au style art-déco inhérent aux années 1920. Le résultat est tout bonnement magnifique : les affiches du "Nouveau Salem", la publicité élégante à l'entrée du Blind Pig ou les encarts de publicité pour balais volants... tout respire l'authenticité en dépit de l'accent fantastique des créations. Le succès de ces production est tel que de nombreux fac-similés officiels sont actuellement mis en vente, pour les fans immodérés atteints de collectionite aigüe...


  En bref : un guide riche et très complet sur les secrets de tournage du film, qui nous permet de voir les dessous de la création de chaque personnage aussi bien que de chaque accessoire, pensés jusqu'au moindre détail. Une belle mise à l'honneur de la magie du cinéma et de ses artistes pleins de talents.

Afficher l'image d'origine

Un grand merci aux éditions Harper Collins 
et à L&Pconseils pour leur confiance.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire