mercredi 28 décembre 2016

Gourmandise littéraire : Le Strudel de Queenie.


  Ceux qui ont vu le très sympathique Les animaux Fantastiques et qui sont tout aussi friands de magie que de pâtisserie auront certainement craqué devant la fameuse scène "Pie or strudel?". Lorsque Newt Scamander (Norbert Dragoneau) et son ami Jacob se retrouvent à passer la soirée chez les sœurs Goldstein, la douce et adorable Queenie demande s'ils préfèrent une tarte aux pommes ou un strudel. Jacob, pâtissier juif, a une préférence pour le second et ça, Queenie, en bonne télépathe, le sait pertinemment. S'en suit, d'un coup de baguette magique, un ballet de pommes et de raisins qui s'élèvent dans les airs pour se laisser enrouler dans une pâte croustillante, cuite comme par enchantement avant de se déposer d'elle-même au centre de la table... Un passage qu'on peut relire avec délice dans le script original de J.K.Rowling, disponible en VO dans toutes les bonnes librairies...


" With a flick of her wand, Queen sends raisins, apples and pastry flying into the air. The concoction neatly wraps itself up into a cylindrical pie, baking on the spot,complete with ornate decoration and a dusting of sugar. "

Fantastic Beasts and where to find them: the original screenplay, J.K.Rowling, 2016.


  Si c'est au strudel que va la préférence de Jacob, c'est qu'il s'agit d'une pâtisserie iconique de la gastronomie juive, même si son origine se situe plus globalement dans la cuisine de toute l'Europe Centrale. On remonte sa création à l'Empire Otoman et l'on en croise de tout temps en Suisse alémanique, République Tchèque, Hongrie, Slovaquie, mais aussi en Allemagne. Pour la France, l' anecdote veut que ce soit Marie Antoinette qui fit importer la recette, également très appréciée en Autriche.
  Si la garniture reste peu ou prou la même d'une contrée à l'autre (mélange de pommes, raisins secs, et épices), la pâte peut varier: pâte filo dans les recettes juives, elle devient souvent feuille de brick dans les versions plus récentes, mais aussi pâte feuilletée en Allemagne. Et au croisement de ces quelques dissemblances, on trouve aussi une recette traditionnelle de pâte à strudel à faire soi-même, dont je vous propose plus loin la composition.

  Et si l'on s'en remet aux traditions juives, l' Apfelstrudel est souvent servi sur les tables du Nouvel An, c'est donc un dessert parfait pour la saison du Christmas Time! ;)

Ingrédients:

Pour la pâte à strudel:
- 250 g de farine
- 2 oeufs (blancs et jaunes séparés)
- 3 cuillères à soupe d'huile
- 1 pincée de sel
- 125 ml d'eau chaude.

Pour la garniture:
- 5 pommes (préférez 2 pommes de type boscoop ou reinette du Canada, et 3 de type Arianne ou Topaze)
- 50 gr de raisins secs
- cannelle en poudre
- 3 cl de jus de citron
- 1/2 c-à-s de maïzena (fécule de maïs)
- 75 gr de sucre muscovado (ou à défaut, de sucre roux)
- huile neutre

A vos baguettes magiques!

1)Préparez d'abord la pâte :


- Versez toute la farine dans une jatte. Creusez un puit et versez-y un jaune d’œuf, l'eau et le sel.
- Pétrissez à la main jusqu'à obtention d'une boule de pâte souple et non collante.
- Laissez là reposer à température ambiante pendant au moins trente minutes, couverte d'un torchon.

2) Préparez la garniture:


- Mettez les raisins à gonfler dans l'eau tiède.
- Epluchez et épépinez les pommes. Veillez à épluchez minutieusement en ruban les trois pommes colorées (celles de type Arianne ou Topaze) et réservez les épluchures (elles serviront pour la décoration).
-Coupez les pommes en quartiers ou en morceaux fins, et passez les à la sauteuse ou au faitout dans une cuillère à soupe d'huile neutre. 
- Ajoutez le sucre et une cuillère à soupe rase de cannelle. Laissez cuire à feu doux jusqu'à ce que les pommes commencent à dorer.
- Pendant ce temps, délayer à part la maïzena avec le jus de citron, puis versez ce mélange sur les pommes. Ajoutez les raisins secs, et mélangez encore cinq bonnes minutes. Une fois le mélange bien caramélisé et mi-cuit comme une compotée, retirez du feu et rectifiez l’assaisonnement en cannelle si nécessaire. Laissez refroidir.

3) Façonnez le strudel:


- Abaissez la pâte sur un plan de travail fariné. N'hésitez pas à la travailler longtemps et l'étirer au maximum. Vous devez obtenir un rectangle d'environ 50 sur 60 cm, quasiment transparent (les puristes diront que vous devez pouvoir lire La gazette du sorcier au travers...).
- Égalisez les côtés en taillant de fins rubans de pâte, que vous mettez de côté pour la décoration. Procédez à un ultime coup de rouleau à pâtisserie sur votre rectangle, puis tartinez-le de blanc d’œuf.
-Versez ensuite la garniture dans le premier tiers du rectangle, en veillant à laisser une marge au bord pour éviter qu'elle ne déborde au moment du façonnage ou de la cuisson.
- Roulez la Pâte sur elle-même de façon à envelopper la garniture et fermer le strudel, puis replier les extrémités. Disposez le sur un plat couvert de papier cuisson.

4) Finitions et cuisson:


- Avec les chutes de pâtes, formez trois tresses que vous disposez au centre et de part et d'autre du strudel. Veillez à avoir encore quelques chutes pour caler les roses de pommes.
- Passez 15 secondes au micro-onde les épluchures de pommes puis enroulez-les sur elles-mêmes, de façon à donner l'illusion de petits boutons de roses.
- Placez-lez sur le dessus du strudel (ne pas hésitez à les piquer un peu fermement et à caler leur base avec de discrètes et ultimes chutes de pâte finement roulées autour).
- Dorez le strudel avec le dernier jaune d’œuf, puis laissez cuire au four préchauffé à 200 degrés, 25 à 30 minutes.
- Servez froid ou tiède, coupé en tranches.


  Voilà un dessert magique, parfait pour les fêtes... et pour retrouver l'énergie nécessaire à une chasse aux créatures!



1 commentaire:

  1. Oh miam ! Ca a l'air très bon ! Et j'ai envie de voir cette scène !

    RépondreSupprimer